Différentes approches de la Pleine Conscience

  • MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy ou Thérapie cognitive basée sur la pleine conscience)

 Cette thérapie cognitive associée à la pleine conscience a été développée et évaluée scientifiquement par Zindel Segal, professeur de psychologie cognitive de l’Université de Toronto. Cette approche fait précéder les exercices de thérapie cognitive par des exercices de pleine conscience. Il s’agit d’apprendre à modifier son rapport aux pensées négatives. On ne cherche pas nécessairement à les modifier, mais on apprend à moins se laisser influencer par elles. À mieux les « tolérer ».

Pour ce faire, on va chercher à explorer tout ce qu’une pensée négative déclenche sur soi en termes d’émotions, de réactions corporelles, d’autres pensées et cycles de rumination, de tendance au repli sur soi, etc.

Cette approche est très utile notamment pour prévenir les rechutes chez les personnes souffrant de troubles dépressifs.

 

  • MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction ou Réduction du stress basée sur la pleine conscience)

Cette méthode est la première à avoir été codifiée et introduite dans le champ de la médecine par le psychologue américain Jon Kabat-Zinn, qui exerce au sein centre hospitalier du Massachussetts. Elle propose notamment, face aux situations stressantes du quotidien, de ne pas chercher à fuir ces moments en pensant à autre chose ou en s’absorbant dans le travail ou dans une activité. Il s’agit au contraire de les accueillir et de les observer, dans un état particulier de conscience et d’éveil corporel.

Cette approche est très utile notamment dans les cas de forte anxiété ou de douleurs répétitives, puisqu’elle permet d’éviter qu’elles s’aggravent ou ne deviennent chroniques.

 

Pour en savoir plus, consultez   le site de l’association pleine conscience